Surfez en évitant les écueils du web!

Surfez en évitant les écueils du web!

Les conseils ci-après permettront aux adultes comme aux enfants de se protéger contre les dangers d’Internet.

En 25 ans d’existence, Internet est non seulement devenu une source quasi inépuisable d’informations, mais aussi un formidable terrain de jeu pour les escrocs en ligne et les cybercriminels. En prenant quelques précautions, il est toutefois possible de se protéger efficacement contre les dangers potentiels du World Wide Web. Soyez toujours vigilant et ayez un sens critique vis-à-vis des sources sur le réseau. En suivant les conseils de sécurité mentionnés ci-après, vous pouvez naviguer sur le web en toute tranquillité.

Surfer sans se noyer

• Veillez à bien utiliser des connexions sécurisées et cryptées – notamment pour les transactions financières comme le shopping ou la banque en ligne. De même, lorsque vous transmettez des informations confidentielles ou personnelles via un formulaire en ligne, vous ne devriez le faire que si la page en question dispose d’un cryptage SSL. Une connexion sécurisée de ce type se reconnaît à l’icône en forme de cadenas et à la mention «https://» devant le nom de domaine dans la barre d’adresse du navigateur.
• Par principe, ne fournissez en ligne que les informations personnelles indispensables et uniquement sur des sites web dignes de confiance. Jetez un coup d’œil à l’adresse de contact figurant dans les mentions légales ou aux CGV. Cela vous permettra généralement de juger du sérieux d’un site web.
• Les réseaux publics accessibles via des hotspots Wi-Fi représentent souvent un risque particulier. Évitez si possible l’envoi de courriels, les achats en ligne ou les services d’e-banking lorsque vous utilisez ce type de connexion.
• Évitez de prendre part à des jeux-concours sur des pages que vous ne connaissez pas. Ceux-ci ont souvent pour unique but de fournir des adresses e-mail à leurs organisateurs. Le commerce d’adresses e-mail est une activité très lucrative. Vous risquez par conséquent d’être submergé de spams sous la forme de publicités indésirables, voire de messages d’hameçonnage (phishing)!

Ne pas tomber dans les pièges du courrier électronique

• Vous recevez un courrier électronique provenant d’une adresse inconnue, lequel vous incite à ouvrir la pièce jointe, qui a souvent l’air importante (p. ex. confirmation de commande, menace de poursuites, etc.). Prudence! Ouvrir les pièces jointes d’un courriel d’origine inconnue est très risqué, car c’est l’un des moyens utilisés par les programmes malveillants pour se propager. Ne touchez à rien: ne cliquez pas sur la pièce jointe, ne l’ouvrez pas et ne la transférez pas, mais supprimez l’ensemble du message!
• Méfiez-vous du «phishing»: grâce à des courriels imitant de façon très réaliste ceux d’une banque ou d’une autre institution, des fraudeurs tentent d’obtenir des informations sensibles, telles que des mots de passe ou des numéros de compte. Le message prétend généralement que la sécurité du compte pourrait être compromise si l’on ne suit pas ses instructions. Cependant, aucune institution sérieuse ne vous demandera jamais de mettre à jour vos données personnelles par courriel. Ne cliquez pas sur ce type de liens. Dans le doute, saisissez l’URL manuellement dans le navigateur ou téléphonez à l’expéditeur du message. En effet, vous risquez une usurpation de votre identité!

Éviter de payer très cher pour du «gratuit»

• Ne prenez pas le risque que votre ordinateur soit infecté par des programmes gratuits d’origine douteuse. Les programmes malveillants sont difficiles à détecter par les non-initiés. Téléchargez donc uniquement des logiciels sur des sites web de confiance et, dans la mesure du possible, directement à partir de la page de téléchargement d’un éditeur reconnu.
• La mise à jour régulière de vos logiciels et applis sur votre smartphone ou tablette permet de corriger les éventuelles failles de sécurité du système d’exploitation, du navigateur ou de vos applications. Les mises à jour automatiques représentent la solution la plus pratique. Même payante, une mise à jour vous reviendra moins cher qu’une infection par un virus.
• Utilisez un mot de passe différent pour chaque service en ligne et changez-en régulièrement. Employez à cet effet des mots de passe reconnus comme sûrs. Pour savoir comment les générer, cliquez ici. Enregistrez vos mots de passe dans un système sécurisé de gestion des mots de passe, par exemple le gestionnaire de mots de passe gratuit intégré au Data Safe de Biella SimplyFind.
• Installez un logiciel antivirus. Ces programmes éliminent efficacement virus, chevaux de Troie et autres malwares. Pour ces logiciels de protection aussi, une mise à jour automatique et régulière est vivement recommandée. Soyez néanmoins vigilant. En effet, les logiciels malveillants les plus récents ne sont pas toujours détectés par les antivirus.
• Des sauvegardes sur une plateforme de cloud sécurisée, un disque dur externe ou un NAS permettent d’éviter la catastrophe: surtout ne vous contentez pas de stocker vos fichiers en local sur votre disque dur. Effectuez régulièrement des copies sur un support de données externe ou un cloud sécurisé. En cas d’attaque par un hacker ou de défaillance du disque dur, vous pourrez ainsi restaurer vos données.

Le plus important: protéger les plus jeunes!

• En tant que parents, vous devriez veiller à ce que vos enfants apprennent au plus tôt à utiliser Internet de façon responsable et à porter un regard critique sur les contenus qu’ils y trouvent.
• Les enfants ne devraient jamais communiquer d’informations personnelles (nom, âge, photos, adresses e-mail et postale, numéro de téléphone, etc.) ou alors de façon très limitée.
• Ne placez pas l’ordinateur dans la chambre des enfants, mais dans un endroit bien visible dans le salon. Vous aurez ainsi automatiquement un meilleur aperçu des activités en ligne de votre progéniture.
• En tant que page d’accueil, il est conseillé de paramétrer un moteur de recherche pour enfants comme «Qwant Junior», «Hello Kids» ou «Kiddle». Les enfants y trouveront des réponses à leurs questions, adaptées à leur âge.
Un logiciel de contrôle parental comme Family Safety (Windows), Parental Control (Mac) ou Kaspersky Safe Kids (tous terminaux) vous permet de surveiller l’usage d’Internet par vos enfants et de le limiter grâce à des filtres. Retrouvez d’autres conseils sur l’utilisation d’Internet par des enfants sur les sites suivants:
www.jeunesetmedias.ch
www.prevention-web.ch
www.projuventute.ch

Plus de messages de notre blog

Les vacances à peine finies, on pense déjà aux suivantes. Alors prêt?

Vous pouvez ainsi consulter en toute sécurité vos informations et documents importants via n’importe quel raccordement Internet dans le monde entier.

Applis de bureau – la numérisation au service de la mobilité

Ces assistants pratiques pour le bureau mobile améliorent l’efficacité…

Pourquoi un IT Outsourcer mise sur l’archivage analogique externe.

Ainsi, youngsolutions a trouvé de nouvelles pistes professionnelles pour l’archivage analogique.